L’art de la callisthénie

En ce joyeux printemps 2018,

je m’interesse à cela : la callisthénie.

.

Mon amour pour le cirque fait que j’aime aussi le résultat visuel de la callisthénie, qui est agréable à l’oeil, infiniment fois plus que le fitness ou l’haltérophilie.

Bienvenue dans le monde de l’agilité naturelle. Car oui… ce genre d’exercice vous donnera de l’aisance dans toutes vos activités quotidiennes. Ce n’est pas que pour la beauté du geste, c’est aussi pour votre santé et pour vous faciliter la vie ! Eh oui, faire quelques efforts d’activités physiques rendra tout le reste de votre vie beaucoup plus facile. 🙂 🙂 🙂

Callisthénie Nature Femme

Cet art est ainsi proche de l’actuel en vogue Street Workout.

.

.

Callisthénie = Qualité

.

Yep… je suis exigente 🙂

Après tout, on a qu’une vie, pourquoi se contenter de trucs qui n’ont pas de goût ?

Cela fait plus de 10 ans que je pratique la technique F.M. Alexander, afin de réjuster mes pensées et mes gestes, afin que l’organisme devienne fluide, efficace sans effort.

Cela n’a pas empêché que je me soumette à certaines pressions extérieures (eh oui ! les pressions humaines sont parfois sournoises, qu’elles viennent de l’exterieur ou de l’intérieur… veillez donc à ne pas vous faire dévorer tout cru !),

du coup… burn-out (et le banque-route qui va avec). Le corps ressemblait presque a une limace. Plus d’énergie. Plus rien.

Même lire ou conduire, c’était trop demander.

Je n’ai quand même pas dit mon dernier mot.

j’ai essayé de me ranger, de faire un « boulot normal », j’ai même pris des cours de marketing que j’ai suivi à la lettre… rien… échecs.

Nous sommes dans un pays où, excepté dans les grandes villes débordées, on ne laisse pas les gens mourir de faim, donc…

… je suis toujours là.

Avec un corps, cerveau compris, capable de se gérer mieux que la plupart de ses congénères, grâce à la technique Alexander,

et d’un autre côté, ce corps faible, puisque de nombreux troubles musculo-squelettiques l’affectent, des hernies discales entre autres,

je vais devoir être ingénieuse dans ma remise en forme. 😉

Dès que je suis un entraînement « normal »… bing je ne peux plus rien faire pendant 3 jours.

Pilates, pilates, oui, une vraie rééducation pilates seraient sûrement le meilleur. (En plus de la technique F.M. Alexander, qui donne vraiment les bases de bases, les fondements, la coordination du geste, ça ne sert à rien de bosser à fond, de vous entraîner si la manière dont vous effectuer les gestes est éronée, vous allez juste vous user davantage).

J’ai tout de même été séduite sur les principes de la callisthénie. Et je vais donc m’y interesser sérieusement. Tout en l’adaptant à mes faiblesses.

Pour l’instant je n’ai pas un rond pour prendre des cours, cela dit, entre internet et mes connaissances antérieures, ça devrait le faire.

.

.

L’art d’apprendre

.

Surtout que… j’ai décidé d’en finir avec ce truc qu’on serait un animal absolument ignorant et que la seule façon d’apprendre serait d’ingurgiter ce qu’un maître ou une maîtresse connait. Les savoirs et savoir-faire d’autrui sont précieux, s’ils nous les transmettent, ce sont des précieux raccourcis. Mais ! Si vous voulez apprendre quelque chose, je vous conseille de plutôt explorer librement.

Libre, libre, libre.

Et allez chercher l’info au fur et à mesure.

Sinon vous serez noyé de théorie et ça ne sera pas vivant, mais fade et douloureux.

Exploration Naturelle Callisthénie

Soyez libre ! Votre organisme à plein de ressources, votre inconscient en sait plus que vous ne le croyez !!!

Sauf si vraiment vous vous sentez l’âme d’un robot, bon ben, soyez un bon robot 🙂

 

.

La callisthénie, une perle à utiliser avec sagesse.

.

Donc voilà, la callisthénie permet de déployer la puissance corporelle (et psychique) avec une pratique qui n’utilise que le poids du corps.

Harmonie.

Je ne suis pas pour la guerre, et donc pas pour la militarisation des pays. Cependant, on peut tout de même s’inspirer de ce qui a été développé de bon au sein des armées. Recherchant la performance optimum, les armées ont développé des savoir-faire qui ont beaucoup de valeur pour l’humanité.

La callisthénie en est une. Elle n’a pas été inventé dans l’armée, mais utilisée et développée par des armées, notamment américaine, si je ne dis pas de bêtises.

J’ai emprunté un livre à mon voisin : L’Art Sublime et Ultime des Points Vitaux, qui est un traité sur les arts matiaux, japonais en l’occurence, qui permettent… de tuer.

Alors, je suis profondément pacifiste. Ces connaissances sont tout de même très interessantes parce qu’elles touchent à l’essence de la vie elle-même.

Je déteste me sentir zombi, j’aime que la vie soit intense. Même si c’est du calme absolu. J’ai besoin de vivre ce calme à 1000%. Même si c’est un « petit calme ». Disons, j’ai besoin de vivre de tout mon être.

Ainsi, tout ce qui touche à l’essence de la vie

est épice puissant pour le quotidien.

.

La kiné Mézières qui a développé un travail spécifique s’interessait de près… aux sculptures grecs ! Et oui… il semblerait que les grecs développaient un corps particulièrement équilibré. (encore des guerriers).

Bref, je n’ai pas fait des statistiques pour savoir quelle culture a misé sur le nombre d’hommes, la technologie, ou l’habilité de chaque combattant pour gagner ses combats.

J’avoue, j’éprouve une préférence pour ce qui permet à chacun de développer ses potentiels propres. Les outils ne devraient être que des plus, pas des remplaçants. De plus je n’adhère pas à l’élitisme, compétition absolue ou quelques-uns profitent de l’énergie de millions d’autres.

C’est pour ça que je suis là, à partager avec vous tout ce que je peux, pour vous permettre de développer votre propre voie.

.

.

Callisthénie :

Force et Beauté grâce à la Justesse

qi

.

La callisthénie, ou somascétique naturelle, n’est pas militaire à la base 🙂

C’est même pas… pour les hommes.

Voici la définition du Littré, dictionnaire de référence pour la langue française :

Callisthénie

(kal-li-sté-nie) s. f.
  • Ensemble des procédés de gymnastique qui conviennent dans l’éducation physique des jeunes filles.

ÉTYMOLOGIE

Κάλλος, beauté, et σθένος, force.

Voilà aussi la définition du Petit Larousse, qui vous en donnera l’origine, et le sérieux ! car il ne s’agit pas de faire des exploits à tout prix, mais de rééduqyer le corps. Et par la même, améliorer les performances :

Phokion Heinrich Clias

Professeur de gymnastique suisse (Boston, États-Unis, 1782-Genève 1854).

Il chercha à promouvoir de nouvelles méthodes de gymnastique corrective : Gymnastique Élémentaire ou Cours Analytique et Gradué d’Exercices… (1819) ; Somascétique naturelle – ou Cours d’exercices propres à développer et fortifier l’organisation humaine (1842) ; Callisthénie, ou Somascétique naturelle, appropriée à l’éducation physique des jeunes filles, et exposé de moyens efficaces pour corriger en peu de temps les déviations de la colonne vertébrale (1843).

.

.

Souhaitez-vous goûter à la callisthénie ?

.

Alors vous êtes prêt ? prête ?

  1. Nous allons commencer par le commencement :

plutôt que de se gaver d’exercices aujourd’hui, vous allez faire… encore plus dur 😉 :

Vous allez simplement vous observer vous-même, sans vous juger.

Juste observer vos gestes et si possible la manière dont vous les faites dans chaque activité de la vie quotidienne.

.

2. Si vous arrivez à faire fonctionner ce lien… ça m’interesse 🙂 , pour ce procurer gratuitement cet ouvrage, de mon côté ça ne fonctionne pas.

Callisthénie ou Somascétique Naturelle appropriée à l’Education Physique des Jeunes Filles

.

3. Si vous avez des questions… n’hésitez pas ! (via l’onglet contact ou en commentaires ci-dessous).

 

Bon voyage au pays de l’observation de vos gestes !

et à tout bientôt 🙂

Celynn, complice de votre équilibre

 

Accédez via ce lien à : La lettre Pirouette,

où je vous confie mes secrets « équilibre à chaque instant » .

.

.

.

logo chamois perspicace negatif 2