Agilité Naturelle

Le Chamois Perspicace

Hello 🙂

Parmi tous ces trucs vite bien fait sur internet,

il est bon parfois de se poser, de se plonger dans un article de fond.

c6efe71bf2a8f04598b8006a88b98b02

Pour ceux et celles qui aiment voir un cran plus loin, je vous propose ces mots de Bernard Andrieu :

« Les techniques du corps sont un moyen de sortir de l’opposition stérile entre internalisme et externalisme en posant l’interaction bioculturelle, et pas seulement symbolique, comme un principe de constitution et de réflexivité corporelle. »

Lire l’article complet :

https://journals.openedition.org/leportique/779

.

Je vous souhaite une belle immersion,

Celynn & Le chamois perspicace

Hey !

Je vais finir par croire que la posture est un domaine tabou.

Des recherches de fou dans tous les domaines, des robots qui ressemblent tellement aux humains… et la simplicité essentielle, la façon dont nous bougeons tous les jours à chaque instant… bah, on reste hyyyyyyper superficiel. Pourtant la motricité occupe de beaucoup notre cerveau !

 

Les mouvements volontaires doivent être piloter. Laissez-vous votre voiture en automatique ? Non. Certes vous n’allez pas actionner les pistons dans le moteur, ni tourner les roues… vous pilotez, c’est tout.

[Ok dans 10 ans je ne pourrai plus prendre cet exemple]

Que se passe-t-il si on conduit de manière automatique, quasiment inconsciemment ? Certes, ça fonctionne. Mais c’est dangereux n’est-ce pas ?

.

Est-ce que c’est prise de tête de conduire une voiture ?

Oui ?

AH AH ! Alors interessez-vous à ce blog, ou même contactez-moi directement, et je vous dirai comment sortir de cette misère !

Non ce n’est pas prise de tête de conduire consciemment ?

Ben c’est pareil pour le corps ! Au début ça demande un peu d’énergie, d’attention, et puis dès que c’est devenu une bonne habitude, qu’est-ce que ça fluidifie la vie !

Oui, désolé, les mouvements volontaires nécessitent une once d’attention.

Voilà pour les dingues, un article qui explique les bases très bien :

Cerveau et motricité

Vous doutez de l’importance aujourd’hui de la posture ?

Tapez « assis chaise » dans Google-Image… c’est fun, c’est sûr. On voit surtout qu’on ne sait pas trop comment se mettre. En même temps l’homme a-t-il été assis le c… sur une chaise pendant 3 millions d’années ?

.

Alors, qu’est-ce que thérapeute-magazine a raconté comme bêtise.

D’abord je fus surprise qu’ils évoquent la posture pour les maux de tête… en effet ! c’est un facteur.

De toute façon une mauvaise posture, ça entraîne beaucoup de dégâts. Et cela concerne au moins 99,9 % des personnes au mode de vie « occidental ».

C’est le point 3 de leur article :

Comment votre régime alimentaire et votre posture vous protègent des céphalées de tension

Je suis dans l’obligation d’ajuster leur propos :

« Vous vous demandez comment améliorer votre posture…. Travaillez à améliorer votre posture, que ce soit en position assise ou debout. Tenez vos épaules en arrière et votre tête à niveau, parallèlement au sol, au lieu de vous pencher vers l’avant. Si vous êtes assis pendant de longues heures à un bureau, utilisez un support. »

Je ne suis pas là pour blâmer. L’auteur de cet article a sans doute fait de son mieux. Je ne peux cependant que m’appuyer sur ce paragraphe pour vous réveiller un peu !

Voilà leur aimable solution :

« Vous vous demandez comment améliorer votre posture…. Travaillez à améliorer votre posture, que ce soit en position assise ou debout. »

J’adore les lapalissades, encore faut-il qu’elles soient placées correctement. Sachant qu’on ne nous apprend à peu près nulle part à gérer la posture, je vois pas comment le lecteur va s’en sortir avec ça.

« Tiens-toi droit » ne suffit pas, car il y a 1001 manières d’utiliser sa musculature pour y parvenir. La plupart rigidifient le corps plutôt que de le rendre mobile, disponible. C’est pour cela… qu’on tient pas longtemps !

Vous trouverez de bons éléments de posture, en général, si vous avez un excellent professeur de danse, de pilates, de yoga, d’ haltérophilie, d’art martial, de musique, voir même … de fitness. Ah oui, bien sûr les professeurs de Technique F.M. Alexander. La liste est non exhaustive bien sûr, si vous pensez à l’un ou à l’autre : mettez le en commentaire !

Les ergonomes amènent de bonnes informations, mais là encore, c’est terriblement partiel. Les angles qu’ils donnent sont justes, et c’est un grand mieux !!!! Mais ils ne prennent pas en compte tout un tas d’éléments concernant la façon dont la personne se gère mentalement, les habitudes musculaires qu’elle a prise, etc… ce qui limite grandement l’efficacité de l’ergonomie.

Posture assis bonne mauvaise

C’est un dessin… mais voyez-vous que ça semble bloqué dans le bassin ? que ses côtes sont trop poussées en avant ? ce qui empêche une respiration prodonde, et fatigue. Même immobile, le corps ne doit pas être verrouillé, mais élastique. L’énergie, le sang, la lymphe, les inforamtions, tout doit circuler librement. les organes doivent pouvoir travailler.

Par exemple tout en gardant les chevilles détendues, elle pourrait avoir les pieds légèrement vers l’arrière ce qui stimulerait l’auto-grandissement, c’est-à-dire l’allongement spontané de tout le corps, colonne vertébrale comprise bien sûr.

Car le fondement de la posture, ce n’est pas une question de forme.  C’est surtout une question de disposition des parties du corps qui se fait avec un certain mode de gestion de la pensée. Oui, tout ça. Rien que ça. Mais ça fait des miracles. La forme est une conséquence naturelle. Si on cherche directement à copier une forme, on est à côté, on ne se crée que de nouvelles difficultés.

Ce mode de gestion de la pensée permet une coordination. Vous ne pouvez pas gérer les milliards d’opérations qui se font à la seconde dans le corps. Mais vous pouvez, encore une fois, vous piloter. C’est-à-dire, être tout à fait conscient de l’espace dans lequel vous êtes, et donner des intentions adéquates à l’organisme.

Essayez cela :

Est-ce que vous faites partie des gens qui croisent les jambes ? ou qui se tiennent la tête avec les mains  ? ou qui s’affalent dans le canapé ? (pardon de briser votre moment préféré, mais oui, dans le canapé, vous écrasez votre coeur, vos poumons, vous contracter à fond certains muscles, ça ne va pas vous faire mourir, mais c’est pas top !)

Alors prenons l’exemple de croiser les jambes.

Faîtes cette expérience, à un moment où vous avez les jambes croisées et où vous n’avez pas du tout ! envie de les décroiser :

Ne forcez pas pour les décroiser. Juste imaginez que votre corps à les deux jambes bien parallèles, nickel. Continuez à vous imaginez avec les jambes parallèles. Tant pis si vous avez les jambes croisées, mais rien ne vous empêche de vous imaginer très clairement avec les jambes décroisées :

posture assis chaise

Pas la peine de mettre un ballon entre les jambes, il peut cependant être utile de l’imaginer, sans faire d’effort de serrage (juste un micro-maintien).

Continuez à vous imaginez dans cette position là.

Pour ma part cette pensée est irrésistible. Au bout d’un moment le corps n’a qu’une envie c’est de se mettre comme ça ! Alors je laisse faire. Je ne fais pas, je laisse faire. Mais c’est un laisser faire conscient. C’est là que, j’avoue, cette histoire de pilotage, c’est hyper fin. Je vous garantie que ça vaut le coup de s’interesser à la question. Pas forcément scientifiquement, mais dans vos gestes de tous les jours.

Au passage, merci à Mobiflex. Qu’est-ce que j’ai galéré pour trouver une image de quelqu’un assis dans cette position !

.

Tout à l’heure, j’ai précisé un gros détail à propos des ergonomes.

Et les podologues ?

Alors, j’ai feuilleté un super livre dans ma librairie préférée : Vigot-Maloine

Ce livre sur la Posturologie, euh bon… le prix ne me permettait pas de l’acheter (genre 70 euros le petit livre, mais bon, c’est du contenu de qualité)… bref, ce livre de médecine m’a choquée. Certes très interessant, et sûrement que tout était juste dedans. Mais quels rallongements fastidieux ils prennent ! En fait la médecine ne sait pas récupérer vraiment un problème de posture… enfin si… il lui faut plusieurs corps de métier !  À plusieurs médecins spécialistes,  ils peuvent peut-être arriver à faire quelque chose.

Alors que pourtant : l’humanité dispose déjà de TOUTES LES CONNAISSANCES minimum nécessaires, pour ajuster une mauvaise posture liée à de mauvaises habitudes.

Aaaaaaahhhhhhhh ! Mais c’est que ça demande un tout petit peu d’engagement de la part du patient ! Non mais faudrait pas non plus apprendre aux gens à se gérer eux-mêmes, vous ne vous rendez pas compte de la catastrophe.

J’exagère ? Ben oui. Mais malheureusement, c’est à se demander.

Pourquoi ces principes fondamentaux sont -ils passés sous silence ?

Pourquoi sommes-nous passés de cette tendance de posture là :

Mauvaise posture soldats allemands

SUR-CONTRACTIONS VERS L’ARRIERE

à cette tendance de posture là ?

Posture-enfant-television

SUR-CONTRACTIONS VERS L’AVANT

Alors qu’un être humain est conçu pour ça :

Posture agilité naturelle femme portant sur la tête

être posé tout en étant ouvert, déployé, non bloqué

Le podologue, bien souvent va régler avec des prothèses. Je vous conseille plutôt d’aller faire, d’abord vérifier votre bassin auprès d’un ostéopathe. Ensuite de trouver un podologue qui s’interesse aux notions de postures. Car dans la majorité des cas, c’est pas une question de déformation congénitale.

Et même si vous avez les pieds plats, auxquels cas une semelle de soutien est bienvenue (surtout enfant ça peut aider à reformer la voûte), une bonne posture va vous permettre de gérer ce déséquilibre. Grâce à une position adéquate des chevilles et un allongement de la colonne vertébrale.

Au fait, qui dit colonne vertébrale allongée, dit scolioses… corrigées ! Et ça, sans effort, ni prothèse. Je parle des scolioses courantes bien sûr, pas des cas de déformations gravissimes.

.

Alors le gentil « Thérapeute Magazine » n’en dit pas assez.

« Tenez vos épaules en arrière et votre tête à niveau, parallèlement au sol, au lieu de vous pencher vers l’avant. « 

Grrrrrr…

Encore une fois, je n’ai aucune colère envers l’écrivain de cet article. Cela reflète simplement la lacune fondamentale dans notre société. Ce que je lis là, c’est à peu près comme quand on conseille le lait de vache pasteurisé à boire. Dans quelques cas seulement, cet aliment peut être conseillé.

Pendant des années on m’a dit « Mets tes épaules en arrière », parce qu’effectivement, elles tombaient vers l’avant. Et pendant des années, ça me paraissait aberrent sans pour autant comprendre comment faire autrement.

Jusqu’au jour ou Jean-Do m’a dit : « Avance tes épaules ».

What ?

What ? What ? What ? What ?

« Oui, vu de profil, le devant des épaules doit être devant la pointe des clavicules »

[pointe des clavicules = haut de l’extrêmité acromiale]

posture javelot agilité naturelle

Même au javelot où on amène le bras en arrière, les épaules ne vont pas en arrière ! :

  • les omoplates ne se serrent pas l’un contre l’autre (ce qui arrive lorsque vous tentez d’amener les épaules en arrière).
  • le buste reste ouvert.
  • C’est-à-dire qu’en même temps que Jean-Do me donnait l’indication d’amener les épaules vers l’avant, il me donnait aussi l’indication de ne pas « refermer l’avant du buste », le devant s’élargi, le dos s’élargi, et finalement la direction des épaules est plus sur les côtés. Le corps se déploie.

Le fait de laisser le dos comme le devant du buste s’élargirent, amène un soutien des épaules qui ne « tombent » plus. Même pas besoin de muscu 🙂

.

Vous verrez dans cette vidéo que la danseuse a (presque) toujours les épaules devant les clavicules !

.

Et la tête à niveau ?

« Tenez vos épaules en arrière et votre tête à niveau, parallèlement au sol, au lieu de vous pencher vers l’avant. « 

Je suppose qu’ils veulent dire ni pencher en arrière, ni pencher en avant. Ouais, ok, c’est un repère de base.

Ca mérite un article entier cette histoire de tête, donc on va se contenter de ça pour l’instant. Pensez surtout à ne pas écraser vos cervicales. C’est dans l’auto-grandissement que la tête va s’allonger d’elle-même. C’est aussi par cette élasticité que le poids de la tête va permette des mouvements comme s’accroupir, se pencher, etc.

C’était juste une première approche par rapport à la tête.

La dernière partie des conseils de Thérapeute Magazine :

« Si vous êtes assis pendant de longues heures à un bureau, utilisez un support. »

Aors là, c’est là que vous intervenez !

Dîtes moi en commentaire ce que cela veut bien dire ??? « utilisez un support »

et de mon côté, j’essaye de trouver l’écrivain, c’est pas pour l’embêter, c’est juste… c’est trop flou. D’ailleurs, en plus de jouer aux devinettes, vous pouvez aussi mettre en commentaires les parties que vous n’avez pas bien cernées dans cet article. Comme ça je préciserai !

.

Bien à vous,

bon voyage au pays du mouvement naturel,

Celynn & Le Chamois Perspicace

 

barefoot-1838338_1920

 

Aujourd’hui je vais vous partager un très bel article.

.

geyser-3242008_1920

.

Voilà comment tout a commencé : depuis quelques jours, je cherche éventuellement à remplacer les titres « Chamois Perspicace », et « Agilité Naturelle ».

Cher lecteur,

si tu trouves un nom ou quelques mots pour exprimer l’ensemble de ce que je propose, je suis preneuse.

Je cherchais un beau nom qui associe à la fois :

  • le fait de bouger en respectant les logiques du corps, afin d’être plus fluide et donc plus efficace, tant dans les gestes que dans les pensées.
  • le fait d’être en relation intime avec la nature, afin d’être constamment en symbiose avec l’essentiel. Ainsi tous les savoir-faire humains ne sont que des supports au service de cet essentiel.
  • les deux points précédents se concrétisent à travers les capacités à s’exprimer soi-même, et donc j’invite à explorer librement nos capacités à faire. Que ce soit à travers un art, de l’ingéniosité technique ou les activités quotidiennes.

Oui, ça parait beaucoup, mais pour moi tout est bel et bien relié ! Il y a tellement de cours pour apprendre ceci ou cela. Je voudrais juste transmettre à quel point tout se rejoint, et à quel point c’est finalement simple… il suffit de vivre en fusion avec ce que nous sommes fondamentalement : la nature.

.

cerf oiseau

Ce dessin est de Jin Xingye. Déniché sur le site Dessein de dessin, où vous trouverez d’autres belles et rouvhantes oeuvres : Des gens communiant avec la nature.

.

Alors voilà, je cherchais un joli nom. En ce moment je suis branchée calligraphie, du coup, je me suis même mise au chinois. (Tombée sur cette série trèèèèès bien faite, qui m’a donné le goût pour cette langue !!! cours de chinois).

Bon. Pour chercher ce joli nom, j’ai tapé dans google « agilité » puis « naturel », à transformer en chinois. Là on me dit :

« Zìrán ».

Ça me va. 🙂

Je cherche alors sur internet, pour voir si ce nom est déjà utilisé par des entreprises françaises.

Et là je tombe sur une perle.

J’en ai encore les larmes aux yeux en l’écrivant.

Une telle perle, que non, je ne peux pas utiliser ce mot pour expliquer ce que je fais. Même si au bout du compte, c’est bien exactement la même chose que je voudrais transmettre.

C’est une symbiose entre le mouvement, la nature, et l’essence de la vie.

.

spring-awakening-3132112_1920

Voilà. Je vous confie cet article, qui n’est pas une oeuvre littéraire, mais qui j’espère vous fera entendre la puissance de la vie 🙂 et le potentiel incroyable que cela représente pour toi comme pour l’humanité.

Ziran : la voie de la nature

.

On y retrouve :

  • la spontanéité de F.M. Alexander,
  • le Souffle cher à l’Orient,
  • la voie qui à mes yeux représente la vie humaine qui plus que tout autre être vivant se fraie un chemin
  • le « laisser-faire l’indicible » enseigné par les grands maîtres
  • l’expression viscérale, au présent, mise au grand jour par l’excellent prof de jeu d’acteur Eric Blouet.

Vraiment il doit bien y avoir au moins une phrase qui va venir vous toucher droit à l’âme dans cet article 🙂

En tout cas, je serais ravie d’avoir vos retours.

Ziran : la voie de la nature

.

Celynn & Le Chamois Perspicace

Untitled design (21)

Développez l’agilité naturelle,

pour la santé et l’efficacité !

Programmes pour les entreprises saines de corps et d’esprit.

Accompagnement pour les personnes qui ont besoin de guérir,

et pour les « fous » qui ont soif de progresser.

.

Vous souhaitez prendre les raccourcis ?

Afin d’améliorer toutes vos activités sans effort,

vous pouvez expérimenter dès maintenant des gestes simples et efficaces, de qualité, basés sur la physiologie.

Pour y accéder, il vous suffit de vous inscrire en cliquant ici.

Nos petits défauts de posture peuvent faire de grands bobos…

C’est que l’école ne nous apprend pas tout 😉

Il n’est jamais trop tard pour voir et réajuster.  Douleurs, hernies discales, grande fatigue, stress, esprit confus, maladresse, tous ces inconforts quotidiens ne sont pas des fatalités.

.accueil chamois

.

 Vous désirez un chemin adapté à vos besoins ?

Vous pouvez nous contacter  : ICI

.

.

Que gagnez-vous à avoir des gestes de qualité ?

.

Améliorez vos journées !

Et si vous le souhaitez, augmentez vos performances physiques, manuelles, intellectuelles, créatives.

Recevez et pratiquez de simples conseils pour ajuster vos gestes :

  • diminuer, voir éliminer, vos douleurs
  • faire moins d’effort… tout en augmentant vos performances
  • prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques
  • maintien facile de l’attention et vivacité d’esprit

********************

.

  • Au travail,     « Neurones Agiles et Corps Efficace »,    

Groupes ou individuels :

  1. adaptez les gestes au poste de travail
  2. même devant l’ampleur de la tâche, travaillez en toute sérénité
  3. évitez la fatigue
  4. terminez-en avec le mal de dos
  5. restez facilement attentif tout au long de la journée

.

INSCRIPTION À LA LETTRE EFFICACE :    pour les ENTREPRISES

.

********************

.

  • À la maison :  « Agilité naturelle au quotidien » : retrouver la forme même sans faire de sport, perte de poids, porter les enfants sans détruire le dos, marcher efficacement, rester assis en conservant une vitalité, diminuer l’étourderie.

INSCRIPTION À LA LETTRE EFFICACE :

Éliminez vos douleurs et vivez à merveille 

C’est par ici : pour vous

********************

  • Activités physiques : « Gestes adéquates »  : Cessez de forcer à l’heure du sport et de vous affaler dans le canapé juste après ! Découvrez ce qu’est l’équilibre dynamique afin d’être constamment au mieux de votre forme. Et progressez si vous le voulez !

.

INSCRIPTION À LA LETTRE EFFICACE :  Je découvre maintenant

********************

Programmes dispensés en ligne ou en chair et en os.

.

Vous souhaitez recevoir  des exercices pratiques gratuits ?

Diminution immédiate des douleurs

Un corps à l’aise et l’esprit clair

Pour toute vos questions et réservations :

Contact : 0033 (0) 630 62 42 02

ou par mail : cliquez ici vers le formulaire de contact.

cropped-logo-chamois-perspicace.jpg

VIDEO DE PRESENTATION ( avec micro-exercices à 5’00 ):

Apprenez des savoir-faire précieux, via LA LETTRE EFFICACE (cliquez ci-dessous pour accéder) :

pour développer une activité équilibrée

Hey !

shaolin

C’est joli tous ces tutoriels qui vous montre plein d’exercices…

cependant, nous souhaitons tous éviter de finir paralysés par l’arthrose et autres désagréments qui viennent avec les années.

Les yogis, les maîtres d’arts martiaux sont souvent encore très agiles, et même, souples à un âge très trèèès avancé.

Ce n’est pas qu’une question de quantité d’entraînement. C’est la QUALITE de l’entraînement qui fait la différence. C’est PRIMORDIAL ! Sinon vous allez vous lasser pour le mieux, vous blesser pour le pire, ou prendre 30 kg le jour où vous arrêtez pour une raison ou une autre…

Non ce n’est pas le but de la callisthénie que d’exceller un jour et s’effondrer le lendemain. Le but est justement d’améliorer la santé, la condition physique.

Or, non : « gros muscles », « acrobaties », etc… n’est pas égal à « Bonne Santé ». Désolé 😉

.

Alors ? Comment faire ?

Tout d’abord, faire au mieux, avec ce que vous savez, SANS forcer.

J’écrirai un article complet sur « Trouver ses limites ».

.

Ensuite, si vous le pouvez, travailler avec un prof, absolument soucieux des positions justes.

Et ce n’est pas toujours suffisant !!! Car

vos muscles peuvent s’organiser de plein de manières différentes pour une seule et même position apparente !

.et

et bien souvent dans nos sociétés occidentales, cette organisation est laborieuse, bien de travers.

Evidemment quand je dis « les muscles », c’est un raccourci. Ce sont bien sûr tous les éléments du corps qui sont concernés, neurones compris.

.

La COORDINATION est la base. 

.

Georgia Lecomte, professeur de Yoga sur Paris, a un jour décidé d’arrêter de donner des cours de Yoga. Pour donner des cours d’ APLOMB.

Je n’ai jamais eu l’occasion de prendre des cours avec elle, mais je suis ô combien d’accord avec elle !

Elle a réalisé que ses élèves n’avaient pas la même manière de se mouvoir que les gens en Inde. Ici, allez savoir comment, en quelques générations nous avons perdu quelque chose de fondamental, se mouvoir en utilisant le poids du corps. À la place, nous mettons des tas de surcontractions. Or, il ne sert à rien de se lancer dans des « exercices » de Yoga, ou autres, si la manière dont nous effectuons chaque mouvement est fausse. Un excellent prof (Yoga, Pilates, Danse, etc…) pourra vous permettre de retrouver un équilibre. Ils sont rares ces professeurs.

.

équilibre grand écart

.

Bon, c’est pas grave, je voulais juste, déjà vous alerter là-dessus ; il ne s’agit pas de ne plus rien faire par peur de chacun de vos gestes ! D’ailleurs, même immobile, cela demande une certaine organisation pour le corps.

Pour commencer, il s’agit juste de progresser aussi et surtout dans cette direction. Tous les progrès que vous ferez sur la qualité du mouvement en profondeur, vont vous permettre de progresser rapidement en callisthénie (et même dans votre manière de faire la vaisselle).

La callisthénie est un travail au poids du corps, mais qui de nos jours est souvent travaillé « en force » et non pas en utilisant le poids du corps comme énergie pour le mouvement.

La force ne doit pas venir de bourrinage sur vos articulations, muscles et tutti quanti. La force doit venir de l’élasticité produite par des mouvements effectués en harmonie, par le poids du corps.

C’est l’image du bambou asiatique, ou du roseau chez nous. Ils ploient mais ne cassent pas. Si vous êtes rigide… vous stagnerez dans vos progressions et vous casserez.

De plus, lorsque nous sommes correctement coordonnés, et c’est très logique, nous nous mettons à respirer profondément sans aucun effort, ça se fait tout seul !

.

Quel conseil puis-je vous donner pour que vous ne repartiez pas bredouille ?

.

Pour ne pas vous assommer d’informations, je peux juste vous inviter à observer et expérimenter cela : Pilotez-vous. C’est-à-dire, plutôt que de FAIRE, votre boulot est juste d’avoir l’INTENTION de faire, et LAISSER FAIRE.

C’est quelque chose d’assez subtil qui vous parait peut-être du chinois aujourd’hui. Ne cherchez pas à réussir cela à tout prix tout de suite. Essayez simplement de « ne pas retenir » le corps. Ça ne veut pas dire faire n’importe quoi. Vous décidez bel et bien des gestes et intentions, mais vous laissez faire le corps. C’est très schématique ce que je dis. Je ne trouve pas d’autres mots pour exprimer au mieux ce qui se vit de l’intérieur. (ok je prévois une vidéo pour ça).

Ainsi,

Ne forcez pas la marche, laissez votre corps marcher.

Ne forcez pas la respiration, ne la bloquez pas, laissez le corps respirer.

Ne forcez pas vos yeux à lire cet article, laissez les être mobile. Et c’est comme si vous laissiez la lumière de l’écran venir jusqu’à vous. Ne sortez pas machinalement un aliment du frigo, laissez les gestes se déployer pour que le corps trouve le chemin le plus simple, sans effort aucun.

.

Le Graal

 

La posture,c'est vitale !

.

Maintenant je vous transmets, cette vidéo. faîtes bien attention à ce qui se dit à propos du cou. Car déjà, si vous arrivez à ne pas vous écraser les cervicales en permanence, ce sera génial !!!

Bon voyage dans l’art de la callisthénie !!!

.

Bien à vous,

Celynn, complice de votre équilibre

Bonjour,

voici les thèmes des vidéos, n’hésitez pas à me proposer vos thèmes 🙂

.

callisthénie pleine nature

.

  1. Déverrouiller les articulations, indispensable en callisthénie… et dans la vie. (exemple de l’écriture).
  2. Arrêter de faire le bossu ! la base de la coordination.
  3. aller à son rythme et comment trouver son rythme.
  4. Ralentir pour apprendre : voilà le secret pour aller vite !
  5. Ne faîtes pass l’autruche. Observations objectives. Apprenez à vous évaluer sans juger et faîtes des progrès incroyables ! En callisthénie, comme dans tous les autres domaines.
  6. L’ Âme et la callisthénie
  7. Comment transférer les bienfaits de la callisthénie dans la vie quotidienne               (et vous ? comment vous asseyez-vous dans le canapé ?)
  8. La micro-préparation efficace pour une séance de callisthénie optimum
  9. N’oubliez pas la mobilité des yeux !
  10. L’importance de la position accroupie.
  11. Fan de callisthénie ? pensez à votre cou 😉
  12. J’ai pas envie de faire ma séance. Je me force ?
  13. Callisthénie et calligraphie.
  14. Qu’est-ce que la grâce ?
  15. Effort, forcer, forces… des mots à ne pas entendre de travers !
  16. L’improvisation en callisthénie
  17. La callisthénie en autodidacte
  18. Remise en forme en douceur. La callisthénie kaïzen.
  19. Faire et laisser faire

.

Au plaisir d’avoir vos retours,

Celynn, complice de votre équilibre

Yep ! Tout est dit dans le titre 😉

Bien sûr quand il y a surmenage, surfatigue, il est VITAL d’aller résoudre le problème à sa source !

.

Déjà,

.

En attendant que le rythme de vie soit réajusté, que tout se soit amélioré en profondeur, il faut parfois survivre un certain temps, éviter blessures et burn-out.

C’est pour cela que je vous invite à utiliser tout de suite la technique des 5 secondes.

Ce n’est pas qu’ il faut faire comme cela. Je vous propose simplement d’en faire l’expérience, et vous verrez par vous-même ce qui vous convient.

Je ne vous fais pas la liste des bienfaits de chaque proposition, afin que votre mental n’influence pas un résultat. Que le résultat soit vraiment celui que vous vivez vous, cher être unique 🙂

Bien sûr, vous pouvez dépasser les 5 secondes si vous en avez le temps et que vous en ressentez le besoin.

sleeping-cat-2754329_1920

Quelque part, il y a plus de différence entre 0 et 1 qu’entre 1 et 1000. 5 secondes, c’est à votre portée 😉 , et ces 5 secondes vont faire toute la différence. Bien sûr, comme tout, plus vous allez pratiquer, plus ça va être efficace, car votre organisme saura alors basculer très rapidement dans un autre mode que celui de « surmenage », un mode où on a pas la tête dans l’guidon, un mode de plus en plus profond, vaste. Vous ne diminuerez pas en efficacité en pratiquant ces micro-pauses, bien au contraire.

Bien sûr, les effets ne ressemblent pas à la potion magique d’Asterix non plus ! C’est assez subtil. C’est justement de ce subtil qu’on manque en période de surmenage.

🙂 🙂 🙂

Je me permets une petite mise en garde. Que ce soit des produits chimiques pour tenir le coup, ou des techniques de rééquilibrage général, dans les 2 cas vous devez absolument réorganiser votre mode de vie. Par exemple, la technique des 5 secondes, malgré son côté insignifiant, peut être si puissante que vous teniez le coup en effet… tellement bien que vous poussiez le corps un peu plus loin au-delà ces limites. Le burn-out, l’épuisement profond n’est pas souhaitable. Donc, soyons bien d’accord, ces techniques vont de pair avec une refonte de vos activités.

D’ailleurs, ces 5 secondes vont également vous aider à être en relation avec une sorte de boussole intérieur, à développer assez de clarté pour ajuster vos décisions d’action.

Alors, voilà tout :

  • Niveau 1 : Lever les yeux au ciel, regarder les nuages ou la cime des arbres. Dès que vous sentez la moindre lassitude monter, la moindre confusion mentale pointer son nez, ou bien toutes les 20 minutes environ.

 

  • Niveau 2 : Laissez-vous respirer profondément (laisser faire, ne rien forcer). Le plus souvent possible. Au minimum une fois toutes les 20minutes.

 

  • Niveau 3 : Fermer les yeux. Cela mériterait un long article… Pour l’instant, juste fermer les yeux, sans aucun jugement ni attente.

 

  • Niveau 4 : Joindre les mains en écartant les coudes le plus possible, sans forcer. Puis continuer vos activités dans ce même nouvel état.

 

  • Niveau 5 : Reset. Il vous suffit d’avoir l’intention de virer toutes croyances, toute pensée, pendant 5 secondes. Comme si vous veniez de naître et que vous ne saviez rien. C’est se mettre dans un état qui est une espèce de néant total. « Reset » c’est, en gros, lorsque vous remettez un appareil électronique à zéro, sans aucune donnée enregistrée (sinon ses programmes de base). Vous pouvez faire pareil avec vous-même, et ce, instantanément. Je vous rassure, vous n’allez pas oublier votre langue maternelle 😉 .  Mais vous allez nettoyer tous les surplus de pensées et d’émotions. À pratiquer au moins une fois par jour, et dès que vous en ressentez le besoin. Si vous êtes trop emporté dans vos activités du matin au soir, vous pouvez au moins le faire, ou vous entraîner à le faire… quand vous allez aux toilettes. 

 

  • Niveau 6 : Combiner des niveaux précédents.

 

Je m’arrête là, histoire de ne pas vous surcharger d’informations. Il est possible d’aller beaucoup plus loin, cela dit ces 5 points + 1 sont déjà suffisants pour les cas d’urgence, et même pour un point de départ de rééquilibrage plus global.

.

wave-1913559

.

Je reste à votre entière disposition pour répondre à toutes vos questions !!!

Bien à vous,

Celynn & Le Chamois Perspicace

P.S. : est-ce qu’il vous plairait de pouvoir mener une vie chouette sans prise de tête ? D’être à l’aise à chaque instant, sans forcer comme un paysan berrichon ?

Il vous suffit d’accéder à la lettre (c’est gratuit) où vous découvrirez plein de PIROUETTES,  pour surfer dans toutes vos activités avec aisance :). Pour s’inscrire à cette lettre de qualité, il vous suffit de cliquer maintenant sur : ACCÈS.