Conseil n°3 , le précieux miroir

Qu’est ce qu’ils m’ont fait pleurer ces miroirs !

Je voyais dans les reflets de moi-même la laideur. Toutes les laideurs.

Un jour…

pour cause de violents maux dans le haut du dos, vint l’heure de changer de posture.

C’était il y a 10 ans. Je réalisais à quel point on peut se transformer soi-même, sans maquillage.

Alors le miroir devint un objet accepté. C’est un bel outil qui me permet de porter un regard objectif sur moi-même. La couleur de la langue indique qu’il faut que je ménage mon foie. Les rides indiquent que je suis trop renfrognée. Je peux également voir les postures tordues.

Et lorsque je vois, je peux corriger.

Comme je n’y vais pas à coup de pommades, ça peut prendre un peu de temps. Mais c’est plus vrai. Le changement vient de l’intérieur. Pas d’artifice.

.

animal-18719_1920

 

.

En parlant d’intérieur, y faîtes-vous attention à votre intérieur ? Nos apparences sont les reflets de ce qui se trame à l’intérieur. Il y a plusieurs niveau d’intériorité, of course. Aujourd’hui je vais simplement vous alerter sur le niveau physiologique. Par exemple, on a presque tous tendance à manger sans s’occuper des problèmes d’estomac qui vont suivre. Pourquoi tant de maltraitance ?

Voyez-vous, aujourd’hui, il fait chaud, un bon 35° à l’ombre. Plutôt que de se plaindre, agissons. Mettons donc en place des petites actions qui vont aider notre organisme à rester équilibré !!!! Ne serait-ce pas logique d’être au petit soin pour l’intérieur du corps ? Il nous le rendra bien 🙂 🙂 🙂 

Nöeline a dégoté pour vous un petit paquet d’astuces qui toutes ensemble ne manqueront pas de vous rafraîchir. Et si vous regardez cette vidéo en plein hiver, prenez-en de la graine. Partez en quête de super remèdes de gran’mère, allez piocher dans votre boîte magique (boîte magique = cerveau plein d’imagination). Et vivez mieux !

Voici le lien vers Nöeline, de Gölden Wönderland, dont l’enthousiasme et la clarté ne manquera pas de vous raviver : Mieux dormir quand il fait très chaud.

.

sun-69228_1280

.

Bon, revenons à la glace.

 

.

Le miroir est le symbole du narcissisme déplacé.

Je le vois comme le symbole de l’amélioration. D’une progression harmonieuse.

.

Comme tout outil, ça dépend de ce qu’on en fait.

Le miroir est un outil précieux. On peut aussi utiliser un appareil photo, une caméra. Bien sûr ces reflets ont toujours une part de déformation. Ils vont aussi vous montrer une part de la réalité que vous ne pouvez voir autrement.

Alors, à celles et ceux qui aiment voir la vérité en face, pour mieux accorder ce qui doit l’être…

… à vous ce petit conseil :

Face à un miroir, il n’est pas de question de « je ». Face à un miroir, il est question d’observer sincèrement, pour faire évoluer au mieux ce qui a un goût de « pas terrible ».

Ne pas changer en fonction du goût du voisin, de la belle-mère ou de la vidéo internet. Leurs avis ne sont que des indications, même lorsqu’ils sont d’éminents spécialistes. Sinon, ça ne finit jamais ce manège de « faire comme il faut ».

À vous de décider ce que vous souhaitez intégrer ou non. Et comment décide-t-on ? Avec les tripes.

Avec ce feeling au-delà du feeling. On décide avec cette perception intime de profondément juste.

.

Lorsque l’on aborde un détail, toujours le concevoir au sein de la globalité. Un détail n’est jamais tout seul. Rien ne fonctionne jamais seul dans cet univers. Chacun de nos gestes est en lien avec la vie toute entière. À commencer par la respiration 😉

.

!!! Pour ce qui est de la posture, c’est assez complexe. Se fier à la sensation est une impasse. Lorsque vous voyez dans le miroir une posture qui n’a pas l’air au top pour l’organisme, il vous sera difficile d’y remédier seul, seule. Parce que lorsqu’on détord un endroit, on en retord un autre. De plus le problème est de réussir à maintenir la constance. Il faut agir sur l’ensemble simultanément.

En attendant de rencontrer un expert en chair et en os, je suis disponible pour vous donner tous les conseils qui vous seront nécessaires, par mail, skype, etc… Sur simple demande via l’onglet contact

.

Devant le miroir vous pouvez faire cette petite expérience :

Sans essayer de réussir quoique ce soit, sans vous fier à votre sensation, vous pouvez par exemple vous mettre de profil, ayez juste l’intention d’avoir les articulations déverrouillée, et juste indiquez à votre organisme « le cou s’allonge, le cou s’allonge, … ». 

À faire pendant au moins 1 minute, et voyez dans le miroir s’il y a eu un changement. Ne cherchez pas à faire s’allonger le cou car vous allez le rigidifier, le corps et l’esprit avec. Simplement, imaginez que le cou s’allonge et laissez faire ce qui se fait dans tout le corps.  

Ouais alors, dans l’idéal, un collègue peut aussi prendre une photo avant/après, de plus on prend le mètre pour mesurer de combien vous avez grandi. 

.

Allez daï ! On décolle de l’ordi 😉  À ton miroir !

.

Celynn, & Le Chamois Perspicace

écrit dans le cadre de Blog à l’Unisson

 

P.S. : je n’ai rien contre le maquillage ! C’est un magnifique épice. Il n’est cependant pas là pour cacher sans que l’on fasse rien en profondeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s